• Down

    Fatiguée, très. Fatiguée de marcher seule. Fatiguée des vampires, des manipulateurs à trois sous, des égoïstes, des menteurs. Et aussi des gamins, des irresponsables et des lâches.

    Je me barricade. Je mords si on m'approche. Je m'enferme en rêvant de sécurité, de tendresse en liberté. Je sais que j'en ai, beaucoup, trop. Elle ne demande qu'à rayonner. Mais certainement pas à n'importe quel prix pour n'importe qui. Parfois une bouffée m'échappe, aussitôt volée, trahie, salie.

    Allez... J'ajoute les cons au panier, ça fera le compte. Et la vie continue. Peut-être un jour quelqu'un d'assez fort pour ne pas craindre. Quelqu'un d'assez fier pour ne pas mendier. Quelqu'un d'assez doux pour apprivoiser.


  • Commentaires

    1
    CHAMINOU
    Jeudi 5 Avril 2007 à 20:10
    "Ne laissons pas les morceaux de nos coeurs aux pourceaux" (Brassens)
    Pas n'importe qui, tu as tout à fait raison : rien de pire que le dépit qui ne nous laisse que de mauvais souvenirs, une fois que nous recouvrons la conscience. Je pense qu'il faut se dire et se redire que nous sommes seul-e-s, au fond, & qu'il ne faut malheureusement rien attendre de personne. Et avoir d'autres passions : activités en attendant, ou pas. Il ya beaucoup de nombrils et d'irresponsables, mais aussi des gens bien, j'en suis persudée, j'y crois de plus en plus, même. Bonne chance ! :o)
    2
    Lundi 9 Avril 2007 à 20:15
    merci Chaminou
    mais pour qu'il y ait dépit, il faudrait qu'il y ait eu espoir et il y a bien longtemps que je n'ai plus assez d'aveuglement pour le laisser pleinement éclore.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :